Dans le sillage de Rubens, Erasme Quellin


5 avril 2014 - 7 septembre 2014

Élève et proche collaborateur de Rubens, Érasme Quellin contribue, par son activité prolixe et son style soigné, au rayonnement artistique d’Anvers. Sa curiosité, son goût pour la philosophie, son ouverture sur les arts, notamment la sculpture, en font un artiste atypique, un peintre érudit. Il en ressort une production très variée.

Si plusieurs de ses œuvres s’inscrivent dans le mouvement Baroque, dans le sillage du grand maître que fut Rubens, progressivement, une certaine retenue dans la gestuelle, l’affirmation de décors architecturaux monumentaux et l’apparition d’une palette chatoyante laissent pressentir une nouvelle orientation stylistique. Érasme Quellin peut être considéré comme l’un des précurseurs du classicisme dans la peinture flamande.

Cette première rétrospective a l’ambition, au travers d’une cinquantaine d’œuvres les plus emblématiques, de replacer Érasme Quellin dans la peinture fascinante du XVIIesiècle transcendée par l’art de Rubens. Les multiples collaborations que tisse l’artiste avec ses contemporains contribuent à l’émergence de productions originales et de grande qualité à l’instar de ces énigmatiques guirlandes de fleurs.

retour en haut